Actualités

Les 3 Cochons (et le dernier des Loups)

De Frédéric Chevaux

Texte : Frédéric Chevaux
Mise en scène : Jean-Luc Revol
Assistant à la mise en scène : Sébastien Fèvre
Avec : Olivier Breitman, Nicolas Gaspar, Cédric Joulie et José-Antonio Pereira
Scénographie : Emmanuel Laborde
Costumes / Illustrations : Pascale Bordet
Assistante costumes : Solenne Laffitte
Lumières : Denis Koransky
Musique : Bernard Vallery
Masques : Daniel Cendron 

Après Thomas Quelque Chose en 2014, Jean-Luc Revol propose une nouvelle création à venir voir en famille, d’après une adaptation du même auteur jeunesse, Frédéric Chevaux. Les 3 petits cochons, œuvre phare de la littérature enfantine, est ainsi portée à la scène dans une version moderne où la double lecture permet aux enfants autant qu’à leurs parents d’en apprécier l’humour et l’enseignement. Trois frères Cochons, en âge de quitter le foyer familial, partent découvrir le monde. Chacun décide de gérer cette nouvelle liberté comme il le souhaite. Le premier construit une maison en paille, par facilité. Le second, en bois vermoulu, par radinerie. Le troisième, prévoyant, dessine tout d’abord un plan, puis bâtira la sienne en briques. Mais le Loup n’est jamais très loin… leur causant bien des soucis et tentant de les manger les uns après les autres. Les petits Cochons useront alors de stratagèmes pour venir à bout du Grand Méchant. Frédéric Chevaux présente ici Jean-René, Jean-Thierry et Jean-Michel, les trois (petits) cochons version 2018, et nous offre une très belle adaptation d’un conte légendaire, caustique et drôle, tout en se confrontant évidemment à la morale première du conte : doit-on s’amuser avec insouciance et ne pas s’inquiéter des éventuels dangers à venir ? Ou doit-on travailler et anticiper, afin de ne pas être surpris par les aléas de l’existence ? Rude dilemme que celui des (petits) cochons. Au Loup ! Vive le Loup ! Car le plus dangereux n’est pas forcément celui que l’on croit !

Frédéric Chevaux : ses romains Odile n’existe plus, Thomas Quelque Chose et Tout ce qui est arrivé d’extraordinaire à Hector sont publiés aux éditions L’École des Loisirs. Il écrit également pour la revue Je Bouquine. Il a reçu l’Aide à la Création CNT Encouragements pour l’adaptation théâtrale de Thomas Quelque Chose mis en scène par Jean-Luc Revol. Il brille également dans sa carrière de comédien dans divers registres : spectacle musical, théâtre, burlesque, jeune public…
Production déléguée : TCF/Théâtre du Caramel Fou
Coproduction : MCNA / Maison de la Culture de Nevers Agglomération, Nevers Agglomération, Conseil départemental de la Nièvre, Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté.
Avec le soutien de l’Adami et de la Spedidam. 
Publicités

La mise en scène, l’acteur interprète ou créateur ?

Stage avec Jean-Yves Ruf en juillet 2016bb4d58158eadcba7da103d2e6ac3a3a1

La mise en scène est un art assez récent, qui ne cesse de muter, de chercher sa place, sa nécessité. A l’heure des collectifs, le metteur en scène omniscient, seul garant de l’intelligence du spectacle, est une figure qui tend déjà à disparaître. Dans un contexte aussi mouvant, transmettre l’art de la mise en scène devient une gageure complexe et passionnante, tant on se trouve au cœur des questions contemporaines. Notamment sur la question de la direction d’acteur. S’agit-il de diriger un acteur, ou de l’accompagner, de le guider ? L’acteur est-il un interprète qui épouse l’univers d’un metteur en scène, ou un créateur à part entière, comme le suggère Claude Régy ?
Il ne s’agira évidemment pas de répondre définitivement à ces questions durant ce chantier, mais de les évoquer, de les partager. En partant de l’expérience du plateau chacun avancera dans son propre questionnement et sa propre démarche. Nous évoquerons les rapports entre le corps de l’acteur, le corps de la langue, et le corps de l’écrivain. Entre le souffle et la pensée, entre l’écoute et l’espace, le sens et la sensation, la voix et la présence. Nous aborderons aussi, avec Fréderic Meyer de Stadelhofen, spécialiste de la voix parlée, la question de la connexion du corps et de la voix.
Ce chantier s’adresse à des metteurs en scène, mais aussi à tous ceux, comédiens, scénographes, régisseurs, etc… qui ont besoin ou envie de se poser la question de la direction d’acteur. Pour ne pas rester au stade théorique, nous inviterons des comédiennes et comédiens professionnels à se prêter à nos expériences. Nous partagerons ensemble une recherche sur chacun des textes choisis. Il ne s’agira pas de fixer des règles, de décider ce qui serait « juste » ou « faux », mais d’expérimenter des processus de recherche, de créer du hasard pour provoquer de l’intuition, de chercher l’endroit d’où les lignes de force du texte se dessinent, s’entendent, s’ouvrent à la perception.

Jean-Yves Ruf

www.chantiersnomades.com

Lys

LYS A4

Texte de Paul Francesconi
Mise en scène Noémie FourdanAvec Paul Delbreil, Charlotte Desserre, Noémie Fourdan, Nicolas Gaspar, Nicolas Guillemot et Mathilde Moulinat.A partir de 10 ans – Durée : 1h30

Jeudi 14 janvier 2016 à 19h
Vendredi 15 janvier 2016 à 20h30
Samedi 16 janvier 2016 à 19h
Dimanche 17 janvier 2016 à 15h30

Aujourd’hui, qu’est ce qu’être un homme ? Qu’est ce qu’être une femme ?
L’égalité des sexes mènerait-elle à la société idéale ?
Ces questions ont-elles toujours la même résonance dans nos esprits qu’il y a des siècles ?
Lysistrata d’Aristophane aurait-elle la même portée aujourd’hui ?
Drôle, cruelle et révélatrice, cette création collective mêle écriture contemporaine et comédie antique. Elle cherche les réponses à ces questions. Chaque comédien apporte sa pierre à l’édifice sous la plume de notre jeune auteur Paul Francesconi.

Noémie Fourdan

Pour acheter vos billet en ligne : C’est ici !

Projection Publique la fémis

Le 10 juillet à 19h à la fémis se déroulera la projection publique de six courts métrages dans le cadre de l’Atelier Acteur, partenariat entre le CFA des Comédiens et la Fémis.
J’ai participé à trois courts métrage, réalisés par Lucie Plumet, Florent Gouëlou et François Chang et je vous invite à les découvrir lors de cette soirée.

La fémis
6, rue Francoeur
75018 Paris, FranceUnknownfemis-blanc

Le Roi Lear

morris.1432628966De William Shakespeare
Adaptation et Mise en scène Jean-Luc Revol

Avec Michel Aumont, Marianne Basler, Bruno Abraham-Kremer, Agathe Bonitzer,
Anne Bouvier, Olivier Breitman, Frédéric Chevaux, Denis D’Arcangelo, Arnau Denis, Jean-Paul Farré, Nicolas Gaspar, Éric Guého, Martin Guillaud, José-Antonio Pereira, Éric Verdin.

Assistant mise en scène : Sébastien Fèvre.
Décors : Sophie Jacob.
Costumes : Pascale Bordet.
Lumières : Bertrand Couderc.
Son / musique : Bernard Vallery.

À partir du 11 septembre 
Du mardi au samedi à 20h,
dimanche à 17h

http://www.theatre-madeleine.com

piece.1429704062